fbpx
Le blog doBrief

Voici l’exemple d’un article créé intégralement avec le l’intelligence artificielle

L’intelligence artificielle est une branche de l’informatique qui se consacre à la création de programmes capables de simuler l’intelligence humaine. L’ IA est censée pouvoir réaliser des tâches qui nécessitent habituellement l’intervention d’un être humain … comme la rédaction web.

Est-il possible de créer un article de blog complet et optimisé en 1 clic ? Allez-vous bientôt pouvoir publier des articles de blogs à la chaine et ranker sur Google sans avoir à bouger le petit doigt (ou presque) ?

Nous avons fait le test ! Voulez-vous voir à quoi ressemble un article de 1500 mots rédigé à 100% et en quelques minutes par de l’IA ?

C’est parti !

Comment avons-nous procédé pour générer cet exemple d’article créé par intelligence artificielle ?

Le travail s’est déroulé en 2 étapes : la préparation et la génération.

La préparation

Soit le travail en amont de la génération de contenu.

  • Définir un mot clé principal
  • Trouver un sujet
  • Générer un plan

Pour trouver notre sujet, nous avons demandé à IA de créer une liste de sujets à partir du mot clé principal que nous avons choisi, soit « SEO ».

À partir du sujet, nous lui avons demandé de créer un plan détaillé. Nous avons toutefois étoffé le plan à l’aide de l’outil de brief de dobrief.io.

La réalisation de ces trois tâches a nécessité moins de 10 minutes de travail.

La génération du contenu

La génération du contenu à proprement parler nous a également pris moins de 10 minutes.

Nous avons en effet demandé à l’IA de régénérer certains passages qui ne nous plaisaient pas, ce qui représente la grande majorité du temps consacré à la génération.

Quelle IA avons-nous utilisée dans notre exemple ?

Dans le cadre du développement du programme d’aide à la rédaction dobrief.io, nous sommes en train de créer une IA qui lui sera propre. Elle se base sur le modèle de langage GPT-3 et sera disponible en septembre 2022.

C’est donc une version bêta, non disponible au public pour le moment, que nous avons utilisée pour produire cet exemple d’article de blog produit par intelligence artificielle.

Si vous désirez la tester une fois disponible au grand public, nous vous invitons à vous inscrire dès maintenant sur la plateforme doBrief.io

Exemple de contenu créé par de l’intelligence artificielle

Outre le contenu, nous avons voulu voir comment l’article allait se positionner dans la SERP.

Nous avons donc décidé d’en faire un article à part entière sur notre blog.

👉 Pour accéder à l’article, cliquez sur le lien suivant :

Les conséquences d’un mauvais référencement naturel 👈

Une fois l’exemple lu, nous vous invitons à revenir sur cet article afin que vous puissiez savoir ce que nos marketeurs en ont pensé.

Exemple d’article généré par de l’IA, qu’en penser ?

Le sujet

Le sujet a été généré à 100% par l’IA.

Pour cela, nous avions simplement indiqué le mot clé « SEO ». L’IA a alors généré une liste de sujets d’articles de blog en rapport avec le SEO.

Notre choix s’est porté sur un sujet peu concurrentiel sur lequel nous pensons pouvoir ranker rapidement : les conséquences d’un mauvais référencement naturel.

Notons que l’IA a pris l’initiative d’utiliser des synonymes. Notre mot clé était « SEO », or c’est « référencement naturel » que l’IA a utilisé.

Nous validons à 100% l’efficacité de l’IA dans le cadre d’une génération de sujet pertinent.

Le plan

Le plan (Hn) a également été généré par l’IA. Nous n’avons rien supprimé. Nous avons toutefois ajouté quelques h3 à l’aide du programme dobrief.io, afin de le rendre plus complet.

Là aussi, l’IA nous a été d’une grande aide. Conjointement à l’utilisation de dobrief.io, l’établissement d’un plan détaillé ne nous a pris que quelques minutes et a été d’une facilité déconcertante.

Nous validons l’efficacité de l’IA pour nous avoir assisté à établir un plan détaillé.

L’introduction

La structure de l’introduction est bonne : définition, problématique et ouverture sur le reste de l’article.

Concernant les tournures, ce n’est pas du Baudelaire, mais c’est plus que suffisant pour le texte puisse être publié tel quel.

Seul Bémol concernant la phrase :

« Parmi les conséquences d’un mauvais référencement, on peut citer : le manque de trafic, une mauvaise qualité des liens, une mauvaise visibilité sur les moteurs de recherche, un mauvais référencement des contenus, des erreurs de netlinking, etc. »

Les arguments sont un peu redondants. De plus, l’argument « Des erreurs de netlinking » est hors sujet.

En conclusion, 80% de l’introduction peut être publiés tels quels !

Les paragraphes

Il y a du bon, du passable et de l’inacceptable.

Les points positifs

  • Le français est bon
  • Le contenu contient déjà des mots clés et concepts importants : référencement naturel, SEO, google search console …
  • L’IA a généré un nombre important de mots.

Les points négatifs :

  • Certains arguments sont trop redondants et ont été supprimés ou modifiés. (Exemple : les introductions de paragraphes donnant toute une définition du « SEO »)
  • Certaines informations sont manquantes. (Exemple : les outils SEO d’analyse de mots clés tels que Semrush) et seront au final ajoutées manuellement ou automatiquement en créant une nouvelle commande dans l’IA.
  • Certains paragraphes sont développés sans réellement prendre en compte le sujet. C’est notamment le cas pour les deux derniers paragraphes « Google Analytics » et « Google Search Console ». La description est correcte, mais elle ne s’inscrit pas dans la lignée du sujet « Les conséquences d’un mauvais référencement.

Pour la génération des paragraphes, l’IA nous aura permis de travailler 50% plus rapidement que si nous devions écrire tout manuellement.

L’étape manquante : la correction

Vous l’aurez compris, il n’est pas possible de publier le contenu créé par l’IA tel quel. Il faudra le corriger.

Nous avons passé 45 minutes à :

  • Vérifier la véracité de certaines informations que nous jugions douteuses
  • Améliorer la tournure de certaines phrases
  • Ajouter des informations complémentaires pour étoffer l’article

Notre avis

Le temps gagné est indéniable. Pour la création d’un contenu complet et optimisé, nous estimons le gain de temps à 50% minimum.

Si votre article a une vocation purement SEO (le but principal n’étant pas d’être lu), le temps gagné sera bien supérieur à 50% !

Mise à jour de l’article : cliquez sur le lien suivant si vous désirez lire notre test de l’outil de rédaction automatique Jasper.

Un autre aspect n’a pas été abordé : l’objectivité du sujet.

Pour le thème du SEO, l’IA trouvera toute l’information nécessaire sur le web sans difficulté, mais quid d’un sujet plus subjectif ? Ou d’un sujet de niche pour lequel le net ne regorge pas d’informations ?

De notre point de vue, l’IA ne doit pas être vu comme une solution miracle.

L’IA n’est pas une baguette magique. C’est un outil. Un outil au service des créateurs de contenu qui pourront automatiser les taches « redondantes » et « fastidieuses » de la rédaction web pour se concentrer sur des aspects plus épanouissants, à plus forte valeur ajoutée.

Vous souhaitez en savoir plus sur l’IA ? Vous trouverez d’autres articles en cliquant sur le lien suivant : Intelligence artificielle et rédaction SEO

Vous désirez nous poser une question ? Ou nous faire part de vos remarques ? N’hésitez pas à nous contacter à l’adresse [email protected] ! Nous nous ferons un plaisir d’en discuter avec vous.

Jeremy Cazenave
Jeremy Cazenave

Entrepreneur dans l'âme, j'ai fait mes armes dans le e-commerce avant de m'intéresser au marketing de contenu, et plus particulièrement au SEO. Je suis, avec Franck et Arnaud, co-fondateur de l'application doBrief.io

Avez-vous aimé cet article ?

Cliquez sur les étoiles pour noter l'article

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes : 0

Pas de vote pour le moment ! Soyez le premier à voter <3

Nous sommes désolés que ce post ne vous ait pas été utile !

Améliorons ce post !

Dites-nous comment nous pouvons améliorer ce post ?

Guides pour bien commercer
Articles populaires

4 techniques de growth hacking en SEO

Le growth hacking, que nous traduirons en français par « piratage de croissance » désigne un ensemble de techniques non conventionnelles permettant d’accroitre rapidement l’activité d’une entreprise,

Lire aussi
doBrief
4.9
Based on 7 reviews
powered by Google
js_loader
Un des meilleurs outils de rédaction SEO