fbpx
Le blog doBrief

Comment rédiger un article agréable à lire ?

L’accueil est la base du commerce. Non ? Lorsque j’ai commencé ma carrière en tant que cadre dans la grande distribution mon chef m’a appris une chose : respecter le SBAM !

Qu’est-ce que c’est que cette bête-là me demanderez-vous et que vient-elle faire dans un article sur la lisibilité d’un article publié sur un site internet ?

SBAM = Sourire, Bonjour, Aurevoir, Merci.

Combien de fois vous êtes-vous enfui d’une landing page par manque de Sourire ? Je parierai sur des centaines de fois ! Car elle ne transpirait pas l’envie de vous accueillir comme un Roi dans son palais.

Commençons par le plus évident !

Un début d’article court, impactant et facilement lisible

Si vous êtes abonné à 18h les échos vous comprendrez avec l’exemple ci-dessous :

Poutine

Comment se décompose ce début d’article :

1. Un titre court, percutant et bien mis en évidence (45 caractères espace compris)

« Poutine va-t-il couper le gaz aux Européens ?

2. Un résumé un peu moins visible, résumant succinctement le sujet de l’article et donnant envie de lire la suite (210 caractères espaces compris).

« Les Européens refusent de payer Gazprom en roubles, comme l’exige Vladimir Poutine. Que pourrait faire Moscou en représailles? Le scénario d’une rupture totale des approvisionnements ne convainc pas les experts »

3. Une image sobre et impressionnante, reflétant parfaitement le sujet de l’article traité !

Le sourire n’y est pas vraiment, mais le sujet ne s’y prête pas ! L’accueil est parfait. On n’a pas envie de se rendre sur un autre site (rebond), comme trop souvent.

D’ailleurs, parlons-en de votre taux de rebond. Pour en diminuer l’impact ou améliorer votre taux de transformation, des solutions existent :

Comment optimiser la lisibilité de votre introduction ?

Commencez pas soigner votre titre :

« Votre taux de rebond est une faiblesse ? Soyez réactif »

Pas mal non ?

Rédigez ensuite un chapô qui donne envie de lire votre article :

Mauvaise pratique :

« Cher client et ami, nous tenons à vous présenter notre service unique et innovant vous offrant la possibilité incroyable de faire drastiquement baisser votre « Taux de rebond » de 25 à 10 % sur les pages de votre site ». 

Un peu lourdingue, non ?

Comment améliorer ce « chapô » ?

« Améliorez considérablement votre taux de rebond en le faisant passer de 25 à 10 %. Souscrivez à notre service Kangourou ! »

Un autre exemple

« Nous vous garantissons un taux de rebond de 10 % sur votre landing page. Comment ? En travaillant la lisibilité de votre design et de votre rédactionnel. Merci de votre visite. Laissez-nous vos coordonnées nous vous contacterons ! »

Tout y est : accueil avec le sourire, présentation simple et synthétique des services. Objectifs. Remerciements par un call to action.

🔗 Voir aussi sur le blog : Les techniques pour créer un article de blog optimisé SEO

Créez un corps d’article agréable à lire

Sous le titre et le chapô

  • Rédigez des sous-titres en h2, h3, h4 (pas plus) et séparez les idées fortes : votre différentiation, vos spécificités, vos actions contre le réchauffement climatique, etc.
  • Rédigez des paragraphes courts composés de phases courtes (j’y reviens plus bas)
  • Utilisez la balise <strong> pour mettre les mots-clés en gras
  • Insérez les mots clé dans le meta title et meta description, zone chaude par excellence pour les algorithmes de « mon ami Google »

Les zones chaudes

Exploiter les zones chaudes accentue votre référencement. C’est toujours pareil ! Vous respectez les bases et comme par hasard vous développez vos performances… mais si vous ne les respectez pas, alors là c’est la cata. Utiliser parfaitement les zones chaudes vous donne plus d’atouts que les concurrents dans votre jeu.

Quelles sont-elles ?

Bien connues en merchandisage, j’ai passé mon temps à les chercher en auscultant le comportement de mes clients dans les centres de profits placés sous ma responsabilité.

  • Les principales zones chaudes sont le titre et la zone centrale d’une page web 
  • Les balises de titres h (h1, h2, h3…)
  • La méta description (à un degré moindre)
  • Les images (attention aux droits !)
  • Les URL dont vous devez vous assurer de l’accessibilité

🔗 Voir également sur le blog : Comment réaliser une recherche documentaire rapidement

Simplicité + clarté = lisibilité

Imagez (logos), photos, vidéos, soyez concis, clair, simple. Mettez-vous à la place de votre client : il veut acheter sans se prendre la tête pour apprendre à peigner la girafe. Un exemple de page dont j’aime beaucoup la simplicité :

tediber

Rédigez du contenu agréable à lire et facilement compréhensible

Construisez des phrases courtes. Remplacez-le et par un point. N’utilisez qu’avec parcimonie le verbe être, avoir, permettre, faire pour les remplacer par les verbes d’action qui conviennent.

Exemples :

« Il est gentil avec tout le monde ». « Sa gentillesse séduit tout le monde »

« Il a un site web très rentable ». « Il développe un site web très rentable »

« Son argent lui permet de faire des sites agréables à regarder ». «  Son argent lui donne la possibilité de développer des sites agréables à regarder »

🔗 Vous désirez en savoir plus sur la manière de créer du contenu ? Cliquez sur le lien suivant pour accéder à tous nos articles liés à la création d’un article de blog.

Christian Chaillet
Christian Chaillet

Avez-vous aimé cet article ?

Cliquez sur les étoiles pour noter l'article

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 1

Pas de vote pour le moment ! Soyez le premier à voter <3

Nous sommes désolés que ce post ne vous ait pas été utile !

Améliorons ce post !

Dites-nous comment nous pouvons améliorer ce post ?

Guides pour bien commercer
Articles populaires
Lire aussi
doBrief
4.9
Based on 7 reviews
powered by Google
js_loader
Un des meilleurs outils de rédaction SEO